CNIL : rapport 2018 et perspectives 2019

Publié le 15 avril 2019



2018 est marquée par une prise de conscience tant des professionnels que des particuliers, des enjeux de protections des données.

2019, la CNIL « concentrera son action de contrôle sur trois grandes thématiques, directement issues de l’entrée en application du RGPD : le respect des droits, le traitement des données des mineurs et la répartition des responsabilités entre responsable de traitements et sous-traitants ». 



Concrétiser la mise en œuvre du RGPD

CNIL : rapport 2018 et perspectives 2019

Les dispositions du Règlement Général sur la Protection des données (RGPD) sont  entrées en vigueur le 25 Mai 2018. Cette mise en application de la protection des données personnelles marque un tournant dans la création de la Commission Nationale de l’Informatique et des libertés (CNIL) chargée de veiller à ce que l’informatique soit au service du citoyen et qu’elle ne porte atteinte ni à l’identité humaine, ni aux droits de l’homme, ni à la vie privée, ni aux libertés individuelles ou publiques.

Aussi, l’année 2018 est marquée par une prise de conscience tant des professionnels que des particuliers, des enjeux de protections des données !

Les plaintes adressées à la CNIL ont ainsi augmenté considérablement s’expliquant par la médiatisation du RGPD. Elles portent notamment sur la diffusion de données sur Internet ; le secteur marketing et commerces ; les ressources humaines ; la banque et le crédit et enfin dans le secteur santé et social.

La CNIL reste, par ailleurs, la source d’information de référence pour les professionnels et met à disposition sur son site de nombreux outils. La démarche d’appropriation du RGPD constitue une autre étape. Le Délégué à la Protection des Données (DPO) est un des outils au service de la conformité.

Autorité de contrôle, la CNIL fait état dans son rapport  de 310 contrôles en 2018. Des mises en demeure et sanctions ont été prononcées.

L’année 2019 devra concrétiser la mise en œuvre du RGPD. La CNIL « concentrera son action de contrôle sur trois grandes thématiques, directement issues de l’entrée en application du RGPD : le respect des droits, le traitement des données des mineurs et la répartition des responsabilités entre responsable de traitements et sous-traitants ». 

Pour plus d’informations : https://www.cnil.fr